Cette année, tous les parcs Disney du monde célèbrent les 50 ans d’une attraction mythique. « It’s a Small World » que tout le monde connais de par ses poupées de tous les pays qui chantent une chanson très entêtante. Mais derrière cette attraction, se cache une histoire que nous allons vous raconter.

Tout commence en 1964, quelques mois avant l’ouverture de l’exposition universelle de New-York. Pepsi Co. qui sponsorisait alors le pavillon de l’UNICEF, approcha WED (actuellement Walt Disney Imagineering), la société de construction et de conception des attractions des parcs Disney. Suite à cette approche, WED refusa la demande, jugeant le délai trop court mais Walt Disney insista et promis de tout faire pour que l’attraction voit le jour.
Les équipes se mirent donc au travail et l’attraction fut conçu et réalisé en 9 mois, un record !
Au début, le titre initial du projet était « Children of the World » et les poupées devaient chanter l’hymne national du pays qu’elle représente. Ils se sont vite aperçu que ça serait une cacophonie et décidèrent d’une chanson unique.  Le nom fut transformé plus tard en « It’s a Small World » dès que la chanson fut écrite.

Pour réaliser ce projet, Walt fit appel à 2 femmes : Mary Blair, une grande artiste et directrice artistique. Elle est notamment connue pour avoir conçu les décors des films « Alice au Pays des Merveilles », « Cendrillon », « Peter Pan » et certaines scènes de « Les 3 Caballeros ». Elle se voit donc confié ici, la conception du bâtiment, des poupées et des décors. Son idée était de plonger les visiteurs dans un voyage à travers les illustrations d’un conte pour enfants. Quand à Alice Davis, elle supervisa le design et la création des costumes, fidèles à la tradition de chaque pays représentés avec des matériaux authentiques comme par exemple la soie pour l’Inde ou la laine pour l’Ecosse. Ce travail est toujours d’actualité dans toutes les versions du  monde.

                                  Mary Blair travaillant sur le design des poupées.    Alice Davis travaillant sur le costume d'une des poupées.

Pour la chanson, Walt appela deux de ses meilleurs musiciens : Richard et Robert Sherman à qui l’on doit les musiques et chansons de grands classiques tel que : « Mary Poppins », « Winnie l’Ourson », « Merlin l’Enchanteur » ou « Le Livre de la Jungle ». La chanson « It’s a Small World » fut écrite en 24 heures et devint vite culte. Dans l’attraction, chaque poupée chante la chanson dans la langue du pays qu’elle représente.

Robert et Richard Sherman.

L’Exposition Universelle de New-York ouvrit ses portes le 22 Avril 1964 et fut un succès notamment « It’s a Small World » avec 10 millions de visites en 2 ans. L’entrée était de 95c par adultes et 60c par enfants, au profit de l’UNICEF. Mais n’oublions pas aussi les 3 autres attractions développées par Disney pour l’expo universelle, et qui ont, elles aussi connu un véritable succès comme « Carousel of Progress », « Great Moment with Mr.Lincoln » qui sont toutes deux présentes dans le parc Disneyland en Californie, et « Magic Skyway »).

  

A la fin de l’expo universelle, se rendant compte du très grand succès de l’attraction, Walt décida de la transférée dans son parc, à Disneyland en Californie. Le 28 mai 1966, « It’s a Small World » est de retour mais à Disneyland cette fois ci. Pour l’inauguration, 16 enfants de différents groupes ethniques ont versé de l’eau provenant des 7 mers et 9 lagons principaux du monde dans l’eau de l’attraction.

                       La version californienne de l'attraction.   Inauguration en présence de Walt Disney à Disneyland en Californie.                                                    Inauguration avec des enfants du monde entier.  

Depuis, « It’s a Small World » est présent dans les 5 parcs Disney du monde avec leurs propres versions comme à Hong-Kong où 38 personnages Disney ont été ajouté dans leur pays respectif (Cendrillon – France / Baloo et Mowgli – Inde / Lilo et Stitch – Hawaï…). La même chose a été faite dans la version originale en Californie en 2010. De plus à Noël, toutes les versions sont modifiées avec des décorations sur ce thème, des costumes spéciaux et la musique modifiée).

Aladdin dans la version de Hong-Kong.      Lilo et Stitch dans la version de Hong-Kong.

Un demi-siècle plus tard, « It’s a Small World » reste l’une des attractions les plus appréciés des visiteurs dans tous les parcs Disney. Les 300 poupées ont réussi à faire briller les yeux de 1 milliard de personnes depuis sa création. La magie reste présente et le sera encore pendant très longtemps !

 

Et pour découvrir tout ceci en vidéo, c'est ici :

"it's a small world" Historical - Histoire de "it's a small world"

 

M.W